Kitten Chapitre 5


 
 
 
 


Par la suite certains changements eurent effectivement lieu, au grand étonnement de Bill, tel que, la fameuse porte qui est maintenant gardée et même bien gardée, les employés qui semblaient plus tendus, Sonia qui était plus agressive que jamais et qui l'incendiait du regard à chaque fois qu'il se croisaient, même Chakuza avait changé, il avait semblé plus froid pendant un temps et était devenu tout gentil avec lui, voir même affable.


---


Sa sono pulsait dans la salle d'entrainement où Kitten s'escrimait depuis des heures, trempé de sueur, à limite de l'épuisement, il s'entrainait durement. Il était à côté de ça trop stressé pour dormir et se nourrir correctement, ce qui était mauvais pour son organisme déjà frêle, ça agissait sur son mental et le refermait peu à peu sur lui même. Mais la pression psychologique était la plus forte alors il se surpassait, persuadé d'être jeté à la rue s'il ne tenait pas le niveaux, ignorant la douleur et les signaux d'alarme que son corps lui envoyait, un véritable cercle vicieux dans lequel il était tombé.


Voilà pour quoi il était là à nouveau seul répétant cette choré, qu'il voulait avoir mis au point pour son prochain passage en solo, cependant il y avait toujours ce pas cet enchainement qu'il ne parvenait pas à faire sans se tromper de rythme ou hésité au moins une fois, alors il inspira et repris murmurant l'enchainement à voix basse.


"Trois pas en avant, on tourne, on s'abaisse, le point du corps sur une jambe, l'autre parfaitement tendue pointe au sol, on se relève et.. Nooooooon!! cria t-il de frustration, bon sang! j'y arriverait jamais"
"Je sais que tu le peu Kitten." Bill s'était tourné d'un bond essoufflé et criant de surprise, Bushido se tenait à la porte l'observant d'un air gentil presque compatissant.
" Ce n'est pas pour rien que je t'ai fais monter seul sur scène, j'ai vu ton potentiel. Je sais que je t'en demande beaucoup, mais ne t'épuise pas, ok?"
L'adolescent brun se contenta d'un signe de tète ne sachant pas trop quoi en penser, ce qui eu l'air de le contenté puisqu'il lui sourit d'un air satisfait.
"Bien, il ne s'agit pas que tu tombe malade, n'est-ce pas?" Bill acquiesça de nouveau ce qui élargis son sourire.
"Allez! ça suffit pour aujourd'hui, tu file prendre ta douche et te reposé, c'est un ordre! maintenant." Ajouta-t-il voyant que Bill n'avait toujours pas bouger. Et il attendis qu'il ramasse ses affaires et qu'il sorte. Bill sorti donc lui adressant un petit sourire timide. Finalement Bushido n'était peut-être pas aussi despotique qu'il l'avait penser.


---


"Kitten!"
Bill sursauta et se retourna, Dominic, un membre de la sécurité qui l'avait toujours impressionné, se tenait derrière lui le fixant impassiblement comme à son habitude.
"Le Boss te demande"
"Moi? Mais pourquoi?"
Le grand blond taciturne haussa des épaules.
"Je fais que suivre les ordres. Il t'attends dans son bureau."


Bill suivi sagement le videur en dehors de la salle multimédia et ils traversèrent le bâtiment en direction de cette porte qu'il n'avait jamais osé approcher.
A la fois curieux d'enfin pénétrer dans le saint des saints et un peu angoissé de savoir pourquoi Bushido le convoquait d'une manière si solennelle. Il passèrent la fameuse double porte et Bill écarquilla les yeux en voyant l'immense et large couloir les portes de bois épais, le sol de marbre, il le suivi jusqu'au bout du couloir. Dominic toqua à la porte d'un coup sec, il ouvris le battant, le poussa à l'intérieur, referma et parti sans un mot.


Bill se retrouva dans une grande pièce peu éclairée, les rideaux des deux grandes fenêtres étant en parti tirés et promena son regard curieux sur le haut plafond les meubles de goût et le tapis épais.
Il s'avança et c'est là qu'il le vit, sa grande silhouette se découpant dans le contre jour de la fenêtre, une silhouette qui lui paru bien familière et qui fit battre son c½ur plus rapidement. "Tom?" lâcha -t-il dans un souffle le faisant se retourné, le tressé lui sourit d'un air séducteur et Bill cru s'effondrer.
"Oui c'est bien moi chaton, le propriétaire de ce club et donc ton Boss."
Il eu le souffle coupé, l'impression d'avoir été mené en bateau, de n'avoir été qu'un jouet pour lui et le souvenir de lui tortillant son cul devant le Boss alors qu'il croyait avoir à faire à un client important, le rendis instantanément cramoisi de gène et de colère, mais il parvint tout de même à ne pas explosé, sa place étant en jeu.
"Vous m'avez fait demander, Boss?" interrogea-t-il d'un ton égal en appuyant sur le dernier mot, il bouillait de rage intérieurement et il savait qu'il ne parvenait pas totalement à le caché ce qui semblait amusé grandement son interlocuteur.


Tom fit claquer sa langue d'un air réprobateur et s'approcha, et Bill le vit clairement cette fois, il boitait légèrement, il se demanda fugacement ce qu'il avait, mais la voix de Tom le sorti de ses songeries.
" Oui Bill je voulais faire connaissance avec ma nouvelle recrue, je dois dire que je suis très satisfait du choix de mon second, j'ai d'ailleurs pu apprécié une partie de ton talent." Railla-t-il l'air amusé.
"Tout à fais délicieux je dois dire."


"Content que ça vous ai plu" grinça-t-il "Maintenant si vous n'avez plus besoin de moi..."
"Allons pourquoi tant de hâte et puis pas de "Boss" entre nous, tu peu m'appeler Tom et cesse donc de me vouvoyé je ne suis pas si vieux, à peine 28 ans."


Le tressé s'appuya à son large bureau les bras croisés, promenant son regard sur le corps de l'adolescent et Bill le senti, intensément, il brûlait chaque particule de sa peau exposée, ses lèvres, son cou, sa taille, les yeux descendirent encore et Bill sentit son visage chauffé à nouveau.


"Si... si vous n'avez plus besoin de moi..."
"Ô que si, joli chaton, Bien plus que tu ne le crois..." Et lui sourit à nouveau de son air rusé.
"J'ai un diner d'affaire ce soir, un contrat important, et tu vas m'y accompagné."
"Q.. Quoi?! Mais non! Je suis pas un escort boy!!"
"Du calme chaton, du calme, qui parle de ça? Je te demande juste de m'accompagner à un diner rien de plus. Tu aura juste à rester le mignon chaton sexy que tu es, rien de plus"
"Je refuse!!" Bill tourna les talons et parti aussi vite qu'il le put sans se mettre à courir, le c½ur battant à tout rompre il sorti dans le couloir, craignant d'être alpaguer par Tom ou un de ses gorilles, mais il parvint à franchir la fameuse porte sans rencontrer âme qui vive, sans plus attendre il emprunta les escaliers et se réfugia dans la chambre qu'on lui avait alloué voisine de celle d' Andy.
Il se laissa tombé sur son lit essuyant les larmes de rage et de confusion qui avaient débordées, massacrant ainsi son eye liner, et il s'allongea le c½ur lourd de déception et la tète saturée de questions.




---



La cuisine retentissait de rires et de joyeuses discutions, une bonne partie des employés déjeunant dans une ambiance bonne enfant, quand d'un coup le silence tomba. Bill releva son nez du lave-vaisselle qu'il commençait à remplir, et il se figea son c½ur se pinçant durement. Tom était là surplombant tout le monde de sa haute stature et scannant la salle jusqu'à ce que leurs yeux se croisent. Bill rougis sous son regard intense, un regard de prédateur sans équivoque, il se détourna passant une mains fébrile dans son épaisse chevelure nuit et profita que Lya, une petite blonde exubérante, saute au cou du tressé pour s'éloigner discrètement. Il se faufila hors de la pièce et se réfugia dans la salle multimédia attrapant un des PC à leur disposition et se recroquevilla au fond d'un des profond fauteuils celui le plus éloigné de l'entrée, son petit corps y disparaissant presque.


Pendant que les autres regardaient un real tv quelconque sur l'immense écran plat, il se plongea dans la lecture d'un manga yaoi qu'il aimait bien, il fut tant et si bien absorbé par l'histoire qu'il ne s'aperçut pas que salle était d'un coup beaucoup plus silencieuse et qu'il avait de la visite. Un raclement de gorge lui relevé la tète sur une paire de jambes ses yeux remontèrent le long du corps puissant qu'il reconnu sans peine, ce torse robuste, ces larges épaules, cette mâchoire forte, jusqu'à ce regard déstabilisant.


"Me fuirait-tu, charmant petit Bill?" Le dit petit Bill se renfrogna s'enfonçant un peu plus dans son siège.
"Non" grogna-t-il frondeur. Il gigota mal à l'aise, se sentant comme piégé par le corps de Tom qui lui barrait le passage. Sous l'½il attentif de Tom, il referma le PC et le posa discrètement au sol, inutile qu'il connaisse ses goûts en matière de lecture.



"Farouche, hein? J'aime ça." Il émis un ricanement rauque et les joues de l'androgyne se colorèrent d'avantage. " Tu es parti si vite que je n'ai pas eu le temps de te donner l'heure de notre rendez-vous. Soit prêt pour 20h et fait toi beau, je t'emmène dans un restaurant chic." Bill bondit de colère se levant sur le siège. "Je suis pas à votre disposition, Boss!!" Il sauta souplement au sol mais n'eut pas le temps de faire un pas, son bras pris en étau dans la grande main de Tom. Il le rapprocha de lui, le collant presque à son torse et pencha son visage vers lui, son souffle caressant son visage, Bill inspira étourdis par son parfum.
"Je suis ton Boss, donc tu t'exécute! Ce soir 20 Heures! Je viendrais te prendre moi-même. Tu passera voir Lucie elle te préparera."
"Je... je peux pas.. j'ai un passage ce soir avec les gars"
"Non! Ce soir tu n'es qu'à moi!"
"A vos ordres, Boss!"
Bill se dégagea d'un geste brusque et s'éloigna d'un pas rageur les lèvres pincées. Tom le regarda s'éloigner, l'air mi amusé mi agacé, cette proie là serait peut-être moins facile qu'il ne l'avait escompté, mais ce n'était pas pour lui déplaire bien au contraire ça ne rendait la partie que plus intéressante, mais il l'aurait ça ne sera qu'un question de temps.


Tom était habitué à ce que personne ne lui résiste, le sexe, l'argent, tout lui venait facilement, presque trop, mais lui, ce charmant petit androgyne là était un cas à part il sentait confusément que les choses étaient et seraient différentes avec lui.


Un ange avec un sourire d'enfant, un sourire de démon et un corps à faire se damné un saint, à chaque fois qu'il posait ses yeux sur lui un poids se faisait sentir dans son ventre, quelque chose brûlait en lui enflammant son âme, une lave en fusion coulant dans ses veines, exacerbant ses sens, il l'avait voulu immédiatement irrépressiblement, il fallait qu'il possède se jeune corps des plus aphrodisiaque, coûte que coûte.
Ce désir allais le bouffé, il le savait d'ors-et-déjà.



A suivre...



Tags : Kitten

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.166.172.33) if someone makes a complaint.

Comments :

  • chaos87th

    12/11/2010

    Plutôt ardue leur première rencontre. Mais c'est bien, ça va donner un peu de fil à retordre à Tom. ^^
    Par contre Bushido aussi gentil avec Bill... c'est un ordre de Tom ? Je pense que oui.

  • soop-fiction-TH

    02/09/2010

    J'adore ce que Tom pense de Bill, du désir qu'il lui inspire malgré son innocence.

    La honte de Bill d'avoir tortillé du cul devant son boss est juste délicieuse.

    Bushido a enfin l'attitude que l'on peut espérer de lui.

    J'aime la pudeur de Bill et son emportement face à son boss.

    Un chapitre juste génial et très complet. =)

    Et puis.... yaoi powaaa

    Soop'

  • eventhough-without-you

    15/08/2010

    Et puis, je sais pas si je te l'avais dit, mais le fait que tu donne un lien vers une msique à chaque fois, je trouve ça super...

    Tes une des seules que je voie faire ça, et c'est plutôt cool :DD

  • eventhough-without-you

    15/08/2010

    Et évidement, tes images sont toujours aussi belles ^^

  • bleibtxmitxmir

    12/08/2010

    Coucou
    J'adore
    Je peut ^petre prévenue
    Vivement la suite
    Bisous
    Cam

  • tokiohotel-fanfic-yaoi

    11/08/2010

    Tom manipulateur houhouhou!!! que j'aime ça! va-t-il copuler avec Bill??? *BAFF* xD
    préviens moiiiiii u_u toplééééééééééééééééééééé m^me si je suis une méchante lectrices qui n'est pas venue depuis deux semaines (mais j'ai une excuse j'étais en vacances u_u)
    hiii
    yéti.

  • tounzig

    10/08/2010

    Salut!
    Je viens de rentrer de vacances et j'ai donc commencé par lire la suite de kitten...j'adore toujours autant et y a rien à faire, j'aore imaginer Bill dans la salle de répet! lol
    Tom arrivera-t-il facilement à ses fins? me réjouis de voir
    Merci et bizz

  • Torios

    09/08/2010

    Waohhhh

  • une internaute

    08/08/2010

    ouah, juste fantastique, merveilleux chapitre, sa avance a grand pas dans l'histoire, je suis impassiente de découvrir le repas, merci d'avoir posté, et ne t'inquiete pas pour le temps que sa met a arrivé, l'histoire et juste génial je pourrais attendre des mois (mais le fais pas ) bisous et bonne continuation

  • Black-x-Stones

    05/08/2010

    wohh salaud de Tom ><
    je pense qu'il ne lui veut aucun mal mais bon ça fait peur quand même vu que Bill n'est pas prêt à se soumettre :p
    bon ben vivement la suite hihi!!!
    mwa réécoute en boucle Vergeben und Vergessen je la kiffe kiffe kiffe :p

    vivement la suite ^^

    gros bisous ma Scratti <3
    continue de me faire rêver :p

Report abuse