kitten chapitre 2


Le visage en sueur et ses vêtement lui collant au corps Bill s'entrainait, il dansait seul dans la salle d'entrainement depuis des heures. Toute cette semaine Andreas lui avait imposer un rythme de dingue, entre le relooking et les entrainements c'est tout juste s'il avait eu le temps de cligner des yeux.

Et aujourd'hui on était vendredi, demain il devrait monter sur scène et à cette seule pensée son estomac se tordais.
Toute la semaine Andreas lui avait appris l'art du déhanché, les meilleurs techniques d'assouplissement, comment faire de son corps un aimant aphrodisiaque et surtout il lui avait appris une chorégraphie qu'il était censé intégré dans ce laps de temps, voilà pourquoi il était là, à l'heure où tout le monde dormait encore, il s'était lever à l'aube sortant sur la pointe des pieds pour ne pas réveiller son hôte et le voilà s'escrimant, pliant sa jambe sur la barre horizontale face au miroir et tendant son corps jusqu'à l'extrême, il devait y arriver, il ne se demandait même pas s'il pouvait, il le fallait point.

Il se redressa lentement et fit encore quelque assouplissements et se permis de souffler une minutes attrapant sa bouteille d'eau et sa serviette éponge après quoi il lança la sono à l'aide de la commande et se mis en place et enchaina les pas pour la énième fois, ignorant qu'il avait un spectateur.
Depuis l'encadrement de la porte Andy l'observait stupéfait de l'aisance et de la grâce de son petit protégé, il avait réussi au delà des espérances.
Il avait son diamant, sa merveille...

Il entra applaudissant à tout rompre, faisant sursauter le danseur:

"Magnifique!!" s'écria-t-il d'une voix tonitruante
"Oh! Andy, tu m'as fais peur," bouda-t-il dans une grimace comique
"Il vas falloir t'y faire pourtant"
"A quoi?"
"Au succès bien sûr!! aux admirateurs, aux fleurs et autres bouteilles de champagne français qu'il t'enverront, aux billets doux, au désir irrépressible que tu provoquera..." énuméra-t-il à un Bill abasourdi.

Il secoua la tète d'un air désespéré se disant une fois encore que son ami vivait aux pays des rêves.
Il réenclencha la sono et repris sa choré au début alors que Andy s'installait sur le banc de bois admirant le résulta de son travail.
Il en était au milieu quand Betty, Sam et Sandra se montrèrent venant aussi s'entrainer, aussitôt le brun se raidit et se mit à enchainer les faux pas perdant tout ses moyens, il stoppa tout retenant un cri de frustration.

"Bon sang j'y arriverais jamais, marmonna-t-il"
"Bill reprend toi! tu t'arrête pas, hors de question!!"
"Je fais une pause And' " Il lui fit son regard de chaton perdu
"Non kitten, pas cette fois! à ça aussi 'faudra t'y faire. "
"A quoi?"
"Au public, tu le sais très bien! s'énerva-t-il, tu t'attends à quoi?!! Tu pense qu'on va demander à tout le monde de fermer les yeux le temps de ta prestation pour être sûr que tu la rate pas!! Tu reprends Bill au début, et vous, vous restez!"
"Oh mais avec plaisir je ne voudrais pas manqué le spectacle.Allez Kitten! en piste!!" Le chambra Sam.
"Allez Kitten!" l'encouragèrent les filles.

Bill se remit en place gémissant de frustration en voyant Sam s'installer avec les filles, ça n'allais décidément pas être facile...

---

Andreas débarqua dans la salle et salua Tony qui préparait ses cocktails, il monta sur le bar face à Tibaut et le vit arriver entouré de Bushido et Chakuza qui s'empressaient de lui montrer les nouveautés, la musique, quelques nouvelles retouches déco mais surtout ils attendaient qu'il voit leur trouvaille Kitten qui justement, allait faire son entrée sur scène ce soir, son baptême du feu, il avais bien deviner la raison pour laquelle Bill devait être prêt en une semaine, ils étaient toujours déterminés à le satisfaire, à se faire mousser auprès de lui.
Il secoua la tète fataliste et sourit à Tibaut commençant à chalouper en slalomant entre les verres d'un bout à l'autre du comptoir avec agilité.

---

"Aïe! sale petite gourde t'as failli me brulée!!!"

Depuis une bonne demi heure Sonia ne cessait de râler et de se plaindre, elle passait ses nerfs sur la pauvre Lucie, qui faisait ici office de coiffeuse maquilleuse et styliste, et qui se trouvait accaparées les trois quart du temps par cette mégère narcissique et imbue de sa personne, à présent elle tentait de finir de boucler les cheveux de cette garce déjà trop secs et cassant de teinture et permanente à outrance et Sonia lui hurlait que ça ne faisait pas assez 'naturel'.


Les autres occupant de la coulisse poursuivaient leurs préparatifs ne lui prêtant pas la moindre attention, visiblement blasés de ses jérémiades, pendant dans un coin reculé de la pièce le petit Bill se débattait avec sa tenue tirant dessus dans l'espoir vain de l'agrandir et soupirant de désespoir face à son reflet.
Il se sentait pathétique et ridicule dans ce costume de pseudo cow boy, le veston et le seston étriqués lui donnaient l'impression d'avoir piqué son déguisement à un môme de 10 ans, et la jugulaire serrait son menton il tira dessus grimaçant d'inconfort.


Un cauchemar, c'est un cauchemar absurde et je vais me réveiller se dit-il dépité.
Il se regardait dans le grand miroir et ne se reconnaissait pas, lui qui avait toujours été pudique se retrouvait là dans cette coulisse,à peine vêtu, ses longs cheveux ébène ramenés en masse et caché sous le chapeau, son maquillage était accentué rendant ses yeux amandes immenses, ce n'était pas lui là dans ce miroir, sa vie lui échappait complètement, l'angoisse formait une boule dans sa gorge et lui donnait la nausée.


Il grimaça et jeta un ½il à ses collègues masculins, tous bien plus grand et plus musclés que lui, se demandant comment ils faisaient pour bouger là dedans.
La porte s'ouvrit sans douceur et Bushido apparu dans l'encadrement:


"En piste dans 5minutes les filles!!"


Bill le vit échanger un regard noir avec Sonia et s'éloigner, elle se tourna vers eux les jaugeant d'un air critique:


"Ok les boys, ça vas être à nous, n'oubliez pas je suis la meneuse vous êtes les suiveurs." Leur dit-elle d'un air suffisant.


Bill se dit alors qu'elle leur faisait sciemment porter des costumes ridicules pour être sûre d'être la seule que l'on regardera. Cela ne le dérangeait pas du tout, moins on le verra, mieux il se sentira, s'il pouvait même devenir invisible. Il soupira doucement avant de remettre une dernière fois son chapeau en place et de les suivre vers la scène.


Ils grimpèrent sur scène, la lumière des spots l'éblouit et la musique assourdissante ne parvenait pas à rivaliser avec la puissance des battements de son c½ur, ça y était il était dans l'arène, la fosse aux lions.


Que la fête commence




Bill se sentit ridicule et maladroit, évaluant les chances qu'il avait de parvenir jusqu'à la barre sans se vautré lamentablement, Sonia se tenait au milieu, avec son seston rouge pailleté, le reste de sa tenue n'étant constitué que d'un bikini, rouge également, et ridiculement petit, Bill grimaca, elle est tellement vulgaire.
Elle s'avança sur le devant de la scène, ils ne sont que ses faire valoir.


Les yeux de Kitten se levèrent sur la salle et son c½ur loupa un battement, un grand tressé à la carrure athlétique s'avançait avec plusieurs autres hommes, il avait la peau hâlée et était tout de blanc vêtu et ça lui allait à merveille, Bill reprit la danse du mieux qu'il pu tout en le suivant du regard, il le vit se rapproché d'une démarche étrange et on se précipita au devant de lui, faisant dégagé des consommateurs 'avec courtoisie' pour lui libérer le meilleur carré, juste devant la scène, Bill se dit qu'il devait être un très bon client du genre généreux, du genre qu'on bichonne. Le beau tressé s'installa avec nonchalance, on leurs amena plusieurs bouteilles et beaucoup vinrent le salué, très vite une nuées de filles rejoignis le petit groupe dans le but apparent de les divertirent.
Choses qui confortèrent Bill dans son idée, même Sonia décoche des sourires aguicheurs à l'homme brun et semble ne poursuivre son show que pour lui.


Il le vit ôter sa veste et déglutit en fixant les muscles tendant le tissus du marcel blanc et les plaques militaires qui y brillèrent sous la lumière des spotlights, il se reprit et atteins avec soulagement la barre, il pris une bonne inspiration, et se concentra bougeant son bassin, droite gauche, puis dos à la barre les yeux sur le public on se penche en avant, on remonte, le bassin de nouveau droite gauche et on se laisse glisser le dos collé à la barre on ouvre les cuisses, une fois deux et on remonte.


Bill risqua de nouveau un coup d'½il et manqua de trébucher, l'homme le fixait de son regard sombre, un regard intense des plus déstabilisant, il tenta par tout les moyens de s'y soustraire et poursuivit la choré comme il le pu, ce regard le mettant dans un état de nerf incroyable, il tremblait de tout ses membres, se sentant comme au bord de l'évanouissement.


---


Sonia se pencha à l'extrême mettant ses seins en avant, et Tom ne put détacher son regard du garçon, il était plutot petit, fin presque maigre et avait l'air si jeune et si perdu dans ce lieu, un oisillon tombé du nid, pourtant il n'arrivait plus à décrocher son regard de cette silhouette ensorcelante, de la courbure de son dos, de ses lèvres roses et pulpeuses, de ces jambes parfaitement galbées. Il avait de grands yeux sombres, des yeux immense et un petit nez mutin qui le rendait absolument adorable. Mais sa bouche était trop sensuelle, la courbure de son dos trop ensorcelante, sa fine taille et ses fesses hautes et rondes outrageusement féminine le rendant purement érotique, beaucoup trop pour sa santé mentale, et accrochaient le regard de Tom quoi qu'il puisse faire. C'est alors que l'androgyne se pencha et que le seston glissa libérant sa chevelure nuit et sa beauté frappa le c½ur de Tom de plein fouet, Bill bougea alors en rythme et les yeux de Tom se rivèrent au balancier de ses hanches aux courbes douces et il se vit avec une précision étourdissante les empoignées alors que le gamin gémirait sous lui. Son front était en sueur et il avait l'impression de suffoqué, il chassa la pensée aussi vite qu'il le put sentant déjà son sang bouillir et migrer plus au sud.


Si tôt le show terminé, Sonia descendit de scène dans une démarche outrageuse et s'installa près du tressé, quasiment sur ses genoux, elle se pencha sur lui le cul en bombe et lui glissa quelque chose à l'oreille avec un sourire coquin, il sourit aussi, glissant machinalement une main sur sa cuisse nue, son regard de nouveau rivé au garçon qui disparaissait dans l'ombre. Il le vit se retourné avant de disparaitre et lorsque leurs regards se croisèrent, il haleta saisi par l'éclat de ses yeux couleur d'ambre, semblant aspiré par la pureté de l'âme qu'ils renfermaient.


Bill sorti par les coulisses, s'enfuyant presque, les jambes flageolantes et le c½ur inexplicablement pincé et il se sentait soudainement épuisé.


Voyant qu'elle n'avait pas toute son attention Sonia suivi le regard de Tom et elle aussi le regarda sortir d'un regard mauvais.


Les ennuis ne faisaient que commencés.



A suivre...






Un com' là pour être prévenu de la suite
Merci à ma Microbette chérie ma bêta sur cette fiction
kissoux
Scratounette

Tags : Kitten

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.224.89.34) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Kaulitz-Fantasy-Fictions

    14/07/2015

    Hey, je me suis dit que j allais venir voir ce que tu faisais aussi! Et je dois dire que c'est superbement écrit :)

    Ps: Désole si j'ai des expressions bizarres ou pas très françaises mais je suis anglais a la base donc voila :) c'est normal si tu ne comprends pas toujours ce que je veux dire :)

  • ya-oi-amour-decriture

    14/03/2015

    vraiment tres bien ecris

  • chaos87th

    12/11/2010

    Je sais pas pourquoi, mais je la sens mal cette Sonia.
    Mais apparemment Bill a fait beaucoup d'effet à ce cher Tom. ^^

  • soop-fiction-TH

    02/09/2010

    Arf, je n'aime pas du tout cette pouf.

    Bill doit vraiment être fascinant à danser pour que Tom s'attarde ainsi sur lui dés sa première apparition, mais en même temps, je suppose que la candeur indécente de Bill doit interpeller.

    Pour moi, il apparaît comme une créature de luxure mais... en toute innocence.

    Intéressant contraste. =)

    J'ai peur que la garce lui attire des ennuis par contre, s'il détourne Tom d'elle. Enfin bon. Courage Bill quoi. =)

    Soop'

  • Black-x-Stones

    05/08/2010

    loool je crois que tu as eu la même idée que mwa concernant Tom XDDDD

  • Black-x-Stones

    05/08/2010

    loool cette photo la première fois que je l'ai vu XDDD

  • tokiohotel-fanfic-yaoi

    18/07/2010

    Je suis pratiquement sure que Sonia va faire de la merde sur le pauvre petit Bill u_u

    *yéti prend un couteau et tu Sonia* bwahahaha *le sang gicle de toute part et coule sur un grand mirroir* bwahaha... bon --' herm! XD

    Vivement le chapitre troissss *___* Je t'aimeee!!! XD

    Yéti.

  • buble-gum-barbe-a-papa

    14/07/2010

    de rien c'est normal j'adore lire ta fic, ta un style d'écriture qui me plait =)

  • buble-gum-barbe-a-papa

    14/07/2010

    yeahhhh trop bon chapitre j'ai adoré lire ce cette partie c'est enfin le premier abord enfin regard entre Tom et Bill =)

  • x-folle-de-toi-666

    14/07/2010

    Je veux savoir la suite ! Je veux savoir la suite !
    Bye !

Report abuse