Kitten Chapitre 1




Chapitre 1





"De retour parmi les vivants?!"
"Hm?" Bill émergea difficilement, il se sentait comme s'il pesait des tonnes. Il cligna durement des yeux, un grand blond au sourire éblouissant se tenait au dessus de lui, le soleil accrochait ses cheveux et Bill eu l'idée idiote qu'il ressemblais à un ange.
"Ouais bonjour à toi aussi" rit le blond, "Moi c'est Andreas, Andy pour les intimes"
"Oh heu... moi c'est Bill, je... je suis où?" il étais sur un petit canapé, une couette sur les genoux.
"Alors dans l'ordre, tu es ici au 'Nid', dans ma piaule pour être plus précis, on est le jeudi 18 Octobre et il est 16 heures 34 si tu veux tout savoir" Bill sourit à l'air volubile de Andreas, il parlait vite ses mains faisant des moulinets, puis réalisa.
"Jeudi? Hoqueta-t-il, Deux jours?!", il jeta un regard circulaire à la pièce tentant de rassembler ses idées.
"Ouais ça fais deux jours que tu dors sans répit, t'en fais pas pour ça, t'avais l'air épuisé" ajouta-t-il avec sollicitude, "Et comment tu t'es retrouver là, Bill?"


Le brun baissa la tète confus, "Je... je me suis enfuis de.. chez moi", il s'interrompit le c½ur lourd.
" Je... je pourrais pas y retourner... jamais" ajoutât-t-il tremblant.


"Tu peut rester ici, tu es le bienvenu en mon humble demeure" conclut-il théâtralement en montrant son studio d'un large geste, tirant un pâle sourire à son invité.
"Mais... tu... tu me connais même pas"
"T'inquiète, j'ai été dans la galère moi aussi, je sais ce que c'est"


L'espace d'un instant son immense sourire disparu et il eu l'air lointain, mais ce fut si rapide qu'il n'en fût pas certain.
"Merci, merci infiniment, Andreas."
"Andy, et t'en fais pas pour ça"
"C'est quoi le... le Nid?"
"Oh c'est là où vivent la plupart des employés du "Black Light" on est juste au dessus en fait, le boss aime savoir ses employés à disposition. Mais c'est une longue histoire et tu dois mourir de faim, non?"


Bill murmurât un petit "Oui" gêné, de toute façon son ventre gargouillais trop fort pour qu'il puisse nier.
"Mais je... j'aimerais me laver avant"
"La salle-de-bain et juste là, je te laisse te rafraichir ensuite je t'emmène à la cuisine, et je te raconterais... Allez sauve-toi Kitten"
"Kitten?!"
"Ouais, Kitten, ici tout le monde a un surnom et tu ressemblai à un chaton perdu quand je t'ai trouvé" conclut-il tout fière.
"Oh, Kitten, ça me plais" décidât Bill.


Bill laissa l'eau de la douche le réchauffé progressivement, il se sentait si froid à l'intérieur. Dieu! qu'allait-il devenir? Du jour au lendemain, a à peine 16 ans, il se retrouvais sans famille, sans foyer, sans argent et n'avait nulle-part où aller, il était complètement perdu et toute ses pensées tourbillonnaient dans sa tête à lui en donner le vertige, il n'était pas encore apte à réfléchir sereinement, pas encore. Il temporisa se disant qu'il était affamé et encore engourdi de sommeil, et s'accorda du temps avant de faire le point sur tout ça. Il se frotta énergiquement, semblant vouloir se débarrasser de son mal être et gémit de douleur, son bras le faisait souffrir, il examina les bleus le constellant, et se pinça les lèvres en se rinçant rapidement, il ne laissera plus personne lui faire du mal. Il se sécha sommairement et enfila un vieux jean et un petit tee shirt sa garde robe était plutôt maigre.



Ils descendirent donc aux parties commune et Andy lui fit faire une visite succinctes des lieux, suite à quoi il l'emmena à la cuisine et dévalisa le frigo, ramenant un monceaux de victuailles sous les yeux ébahis de Bill, il sortit du pain deux couteaux et ils se jetèrent sur la nourritures comme deux affamés.
Et Andreas raconta, il raconta comment il avait débarqué ici après que son propre père l'ai viré de chez lui, comment il avait débuté au club en simple barman, pour ensuite servir en salle puis au bar, était monté sur le bar en question et faisait à présent partie intégrante du 'show' en tant que gogo.
II lui dis aussi comment il s'était diversifié, passant au strip intégral et autres danses privées à l'occasion avec ses clients régulier.
Il lui dis qu'ici les clients trouvaient toujours leur bonheur quelque soit leurs 'préférences', qu'au club il y avait des professionnels des deux sexes et que des chambres étaient disponible à l'étage pour ceux qui le souhaitait, mais que toute fois ici personne n'était forcé à 'monter' le service d'ordre y veillait, les gogos décidaient par eux même.


Entre deux bouchées lui expliquait le fonctionnement du club, la clientèle plutôt luxueuse, que les employés se faisait de très bon mois et que personne ne voulait céder sa place, bien au contraire.
Il en parlait comme si c'était la chose la plus fantastique et la plus naturelle qui soit.
Il racontait et Bill, livide et les yeux rond, l'écoutait fasciné et horrifié à la fois, cependant une idée germa et fit son chemin dans son esprit, une possibilité, 'Et si...'
A situation désespérée, mesures désespérée.


"Et tu... tu crois qu'ils me prendraient? Seigneur j'arrive pas à croire que je te demande ça... Mais ça serait peut-être... la solution" Et c'est pas comme si j'avais vraiment le choix
"Et pourquoi pas, tu pourrais faire le service en salle"
"Mais... le truc c'est que... je suis pas majeur"
"T'as quel age?"
"16 ans"
"T'inquiète, personne ne te demandera tes papiers, ici c'est comme à la légion étrangère, plus de nom, plus de passé... et tant que t'es pas centenaire ton age on s'en fout." Fini-t-il en riant.


Ils furent bientôt rejoint par deux jeunes blondes, l'une d'elle ne portait que ses sous vêtement et Bill détourna le regard, gêné. Elles lancèrent un regard interrogateur à Andy qui leur présenta Kitten tout fière de raconter comment il l'avait trouvé, et Bill eut réellement l'impression d'être un chaton abandonné pour le coup.


"T'as de la chance elles t'ont tout de suite adopter, j'en était sûr tu es tellement mignon, Kitten!" ajouta-t-il railleur
"Ouais ben ça va! c'est de ta faute tout ça" marmonna le dis Kitten, rougissant.


Il sourit gêné aux marques de sympathie des jeunes filles qui l'entouraient Comme en adoration devant un chaton justement se dit-t-il, et Andy mit fin au supplice en l'entrainant avec lui pour poursuivre la visite.
En sortant ils croisèrent une grande brune qui toisa Bill sans aucune gène.


"Elle c'est Sonia, le renseigna-il, méfie-toi de cette pimbêche"
"Pourquoi?"
"Tu le découvriras bien assez tôt"


"Donc voilà, c'est ici que je bosse, ici que je vis, à cet étage ce sont les parties commune comme tu as pu le voir au dessus c'est le 'Nid' c'est le nom qu'on lui a donné, là où vivent la plupart des employés, à l'étage en dessous ce sont les chambres pour les clients, comme je te l'ai dis, moi je ne monte pas, personne n'y est obliger d'ailleurs c'est l'avantage des lieux. Et donc au rez de chaussée c'est le club, viens on va y faire un tour."


"Hé bien Hé bien! qu'es-ce que nous avons là?! tu ne nous présente pas Andy?"
Ils firent volte face, sursautant et devant eux se tenait un grand type au teint basané et à ses côtés un autre homme plus petit la tète rasée et le regard torve.
"Oh euh!! Salut Bushido, Cha' c'est.. euh.. Bill! mon.. cousin, c'est mon cousin!!"
"Enchanté Bill, moi c'est Bushido et lui c'est Chakuza" Bill lui serra la main poliment et Bushido la garda plus longtemps que nécessaire.
"Ben.. Bonjour" Bill se dégagea gêné, le dénommé Bushido le lorgnant attentivement.
Bill se sentait mal-à-l'aise, ils le jaugeaient d'un air malsain, s'échangeant un sourire calculateur et d'emblée il ne les aima pas.
"Bill voudrais bosser ici, il.. il pourrait faire le service en salle"
"Le service? ça non, surement pas, avec un corps pareil il doit monter sur scène."
"Sur... sur scène?!" couina-t-il choqué, personne n'allait directement sur scène, jamais.
"Andy tu t'occupera de son apprentissage." poursuivi-t-il comme de rien était. "Et de son relooking. Je le veut en piste dans une semaine, Clair?
"Une semaine?!! mais... mais..."
"Clair?"
"Clair"
"Et And' ne perd pas de temps"


Andy pinça les lèvres et entraina un Bill tétanisé à sa suite, direction la salle d'entraînement, il savait pourquoi, pourquoi ils voulaient Bill sur scène, et pourquoi il avait si peu de temps pour l'entrainer, et il aurais bien voulu l'expliquer à Bill mais il ne valait mieux pas, de plus il avait capter le regard d'avertissement de Bushido qui semblais dire 'Tiens ta langue' donc il se contenterait de suivre les ordres même si lui en coûtait, toutefois il se promis de garder un ½il sur Kitten, il n'avait pas confiance en ces deux là.
"Mais... je... Andy!! la... la scène, Oh mon Dieu!! je pourrais jamais..." Bill était complètement en panique, les yeux brillants de larmes. Andy les stoppa dans un couloir et le pris par les épaules l'exhortant à respirer.
"Tu le pourras... il le faut" dit-il sentencieusement "Tu n'as pas le choix... mais je serrais là, je vais t'aider, okay? "
Bill hochât de la tète, respirant profondément pour refouler ses larmes et il suivi Andreas, il n'avait pas le choix.


Oui Andreas était volubile, exubérant même, il était maniéré et en faisait des caisses. Mais il avait surtout un c½ur énorme, il était intuitif et beaucoup plus intelligent et malin qu'il ne le laissait paraitre.


[...]


Andreas tourna autour de Bill un doigt sur son menton, observant d'un ½il critique ses cheveux ternes, ses vêtements défraichis et son vernis écaillé:
"Hum ouais, y'a du boulot" déclara-t-il d'un ton docte. "Mais tu sais que t'as de la chance toi, tu es tombé sur Le spécialiste. J'ai même fais des études de stylisme dans une autre vie."
Il se plaça derrière le fauteuil, observant son reflet dans l'immense miroir, il souleva la masse de ses cheveux, les ramenant en chignon au sommet de son crane, dévoilant ainsi l'ovale parfait de son visage, sa gorge pâle et son port de reine.


Tu es un diamant brut qui ne demande qu'à être façonné, je ferais de toi une merveille...






Un com' là pour être prévenu de la suite
Merci à ma Microbette chérie ma bêta sur cette fiction
kissoux
Scratounette



Tags : Kitten

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.80.68.137) if someone makes a complaint.

Comments :

  • ya-oi-amour-decriture

    14/03/2015

    j'adore vraiment ce chapitre!

  • Evasiondecristal

    24/07/2012

    Brrr le Bushido n'a pas l'air aimable...

  • chaos87th

    11/11/2010

    Je sais pas pourquoi, mais je le sens mal avec ce Bushido.
    J'ai hâte de voir ce que Tom fera dans cette fic.

  • soop-fiction-TH

    02/09/2010

    J'aime beaucoup beaucoup Andréas et l'attitude qu'il a envers Bill, par contre, les autres... hm.
    Je n'aime pas du tout Bushido quoi.

    Je comprends la panique de Bill, mais bon, il est clair qu'il n'a pas le choix.

    Je suis vraiment fan de la fin, du passage où Andréas le voit comme un diamant brut, et je pense que, même dans la réalité, c'est tout à fait ça.

    Bill, non maquillé, est pas mal, juste pas mal, mais dés qu'il se maquille et se coiffe, il devient "la star Bill".

    Soop'

  • Black-x-Stones

    05/08/2010

    loool Bushi et Chacuza sont des MC là dedans XDDD
    j'ai eu peur en même temps qu'ils soient gogos aussi looool!!!
    bon où est Tom là??? Je sens bien le client :p
    fais chier je déteste Andi -_-' lool!!!
    bon je passe à la suite :p

  • Black-x-Stones

    05/08/2010

    ptdrrrr t'as mis Bushi et Chacuza XDDDD

  • tokiohotel-fanfic-yaoi

    18/07/2010

    Miaaaouuuuu (comme dirait Kitten en train de *BAFF*) bon -__- xD

    J'adore... ouais JE KIFF GRAVE MA POULE :D (<- pétage de steak)
    Non j'ai rien bu avant de lire ton blog ... mais non je te dis !! XD

    J'aime vraiment ta façon de décrire les scène (surtout les regards de bushido xD) Allez op la suite ^^

  • tokiohotel-fanfic-yaoi

    18/07/2010

    Je vais déjà commencer par lire le chapitre un XD (t'as vu j'ai trouvée toute seule!!!! XD)

  • tounzig

    09/07/2010

    Trop mignon kitten!!!!
    Vite, le chapître 2!
    Merci!

  • tokio-hotelde670

    07/07/2010

    je kiff ce mec vraimon

Report abuse