"A la symphonie de tes mots"

Chapitre troisième



Tom n'en croyait pas sa chance, dès qu'il avait poser les yeux sur Bill, il l'avais désiré, si fort, et là il le tenait, nu, entre ses bras, léchait ses lèvres et caressait son corps offert, le bonheur absolu.
Tom parcourait avec passion et envie la peau pâle et ferme de ses hanches, son ventre, ses cuisses, sa main se faufilant entre elles à la recherche du paradis et le brun s'ouvrait entièrement à lui, se tordant sous ses mains, tendre et indolent.
Fou de désir Tom fondit sur ses lèvres roses et le pénétra enfin avec précautions pour entamer aussitôt un doux vas-et-viens gémissant son prénom à l'infini...


Tom fut tiré des brumes du sommeil par la sensation de ne pas être seul, ses paupières papillonnèrent lourdement encore entre la réalité et ce rêve érotique qui avait fait battre son c½ur si fort et enflammé son corps.
Il ouvrit enfin ses yeux pour apercevoir de long cheveux noir et brillant comme de la soie, il déglutit avec peine, Bill se tenait au dessus de lui ses grand yeux le fixant candidement, attendant patiemment qu'il se réveille complètement et Tom se demanda depuis combien de temps il étais là, l'avait-il entendu gémir son prénom? Il se redressa sur sa couche et grimaça gêné, il était dur, mais un coup d'½il furtif sur son ami le rassura, il n'avait rien entendu, ni n'avait vu, il ne serait pas assis sur le bord de son lit à lui sourire gentiment, dans le cas contraire, n'est-ce pas?Il remonta ses genoux pour mieux se camouflé, et se racla la gorge, Bonjour Bill et Bill l'éblouis de son immense sourire avec ce regard tellement innocent que ça fit se serrer son c½ur oui Bill, l'innocent petit Bill, était bien loin de se douter de l'attraction qu'il exerçait sur son ami, et ça ne rendait Tom que plus amoureux, Bill était définitivement un être exceptionnel.
Et Tom allais pour sa part devenir définitivement fou.


Bill était heureux, rayonnant de vitalité, il resplendissait de gaité, son amitié avec Gustav l'avait libérer, mis en confiance et il s'était ouvert aux autres, timidement, à tout petit pas mais il l'avait fais et comme un miracle, le soleil après la pluie, sa vie c'était illuminée grâce à Tom, oui tout avais changer avec Tom, grâce à lui il s'était ouvert à la vie, avec Tom il avait découvert de nouvelles sensations, une nouvelles façon de voir la vie, de voir le monde.
Leur relation avait évoluée, vers une sorte d'amitié amoureuse, ça c'était fais tout naturellement, cette complicité unique et particulière les unissaient avait tout bouleverser pour eux et désormais lorsqu'ils se retrouvaient, ils se souriaient doucement les yeux brillants et le brun se laissait enlacer et embrasser sur le coin des lèvres en rosissant joliment, et le c½ur du blond en était à chaque fois un peu plus conquit.
Et il n'étais pas rare que le jeune androgyne se faufile dans la chambre du dreadé attendant sagement son réveil.
Ils étaient désormais inséparables et indispensable l'un pour l'autre, et quant ils s'installaient sous l'arbre, Bill s'asseyait entre les jambes du dreadé, confortablement calé entre ses bras, le c½ur étrangement chaviré.


Tout doucement à leur façon, ils découvraient le verbe aimer et apprenaient à le composer à tout les temps.
Oui les choses avaient bien changées car désormais Tom n'accordait même plus un regard au filles gloussant sur son passage être le roi entouré de sa cour ne l'intéressait plus seul le sourire d'un beau brun avait sa préoccupation.



Cette relation idyllique bien que fragile car encore nouvelle, fut mise à mal lorsqu'un beau finlandais fis son entrée à l'institut, il était violoncelliste, devait passer un mois au conservatoire dans cadre d'un programme d'échange et avait jeter son dévolu sur Bill.


Bill s'était étonné du silence de Tom de ses absences de plus en plus nombreuse de cette distance qui s'installait entre eux, alors il restait avec Gustav et Eicca, il aimait bien Eicca, il était gentil.
Tom l'avait vu tourner autour de son Bill et il avait vu se pencher pour chuchoter des choses à l'oreille de Bill et il avait vu Bill lui sourire avec son regard lumineux ce regard qui lui réservait et en devenait fou, il se sentait prêt à tout casser, comment osai-t-il, c'était son Bill, son trésor, il n'avais pas le droit!! Alors il préférait s'éloigner, il fallait qu'il se domine ou sinon, il le démolirait.
Il fallait qu'il reprenne le dessus pour ne pas tout gâcher.


Ça fonctionna jusqu'au moment ou il le vit s'assoir près de son brun sous leur arbre, lui frôlant la joue sous prétexte d'ôter une mèche rebelle.
En deux pas il avait attraper le blond par le col et deux gars en plus de Gustav n'avait pas été de trop pour éloigner ses mains furieuses et meurtrières du visage de Eicca.
Ils voulurent l'éloigner pour le calmer mais il se dégagea avec colère et retourna au campus à grand pas.
Bill le suivi du mieux qu'il ébahis et effrayé de tant de violence dont il ne comprenait pas la cause, le blond marchait vraiment vite et il du courir pour le rattraper il accéléra et fini par le rejoindre juste alors qu'il déverrouillait la porte de sa chambre, il toucha son épaule timidement et Tom fit volte face brutalement le faisant sursauter.


A quoi tu joue avec lui?!! Cracha-t-il avec rage
« Quoi? mais Tom... »
Quoi Tom?!! Tu crois que j'ai rien vu?!!!
« Tom, je t'en pris » Gémit-il « C'est juste un ami »
Tu me prend pour un con ?!! un ami, hein? à d'autre!!! lui ce qu'il veut, c'est te foutre dans son pieu!! et toi! tu y vas en courant!!! Bill recula comme s'il l'avais giflé, les yeux brillants de larmes.
« Comment.. comment peut-tu? » sanglota-t-il « Je croyait que tu était mon ami, je croyait que tu me connaissait »


Il s'enfuit en larmes et le c½ur brisé, il avait eu confiance et Tom l'avait trahis.
Le blond l'appela désespérément voulant s'excuser, il aurait voulu ne jamais avoir dis ça mais il était bien trop tard le mal était fait et le venin de la jalousie avait fait son ½uvre.
Il se détourna abattu et croisa le regard sombre de Gustav, il avait merder une fois de plus et cette fois Gus ne l'aidera pas.
Il entra enfin dans sa chambre, essoufflé de rage et de colère contre la terre entière et surtout contre lui-même et claqua sa porte si fort que les vitres en tremblèrent.

[...]


Hoquetant et sanglotant, il courait à perdre haleine ses vêtements et ses cheveux se prenant aux branche basses et aux buissons, il poursuivait sa course éperdue tout de même n'ayant que la volonté de fuir, d'être le plus loin possible des autres et de leurs travers, leurs jalousies convoitises et trahisons qu'il ne comprenait pas.
Qu'il ne pouvait et ne voulait comprendre...

Seul dans cette immense foret Bill pris son "Trésor" contre lui, lui confiant ses peines et ses désillusions et là entre ses mains son instrument chantait sa tristesse, criait sa détresse, hurlait son âme déchirée.

L'Alto vibre entre ses doigts, sanglots déchirant et secrets murmurés, cette vibration là c'est sa voix, ce sont ses mots.

Comme mues de leurs propre volontés ses mains poursuivaient leur complainte et l'androgyne leva le regard vers la cime des arbres, les larmes coulant sans fin sur sa peau d'albâtre, mourant dans sa chevelure nuit emmêlée, au comble du désespoir, il lançant au ciel une supplique désespérée qu'on vienne le prendre là, maintenant, qu'on lui ôte cette vie, il n'en veut plus, il n'a plu confiance comment le pourrait-il d'ailleurs.

Épuisé de peine et de larmes, il se laissa glisser au pied d'un arbre s'endormant lentement au chant des oiseaux serrant son "Trésor" contre son c½ur.





Tags : A la symphonie de tes mots

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.224.89.34) if someone makes a complaint.

Comments :

  • KureSdentS

    23/08/2012

    Hallo,
    En fait Tom a tout simplement eu une réaction d'amour. Bill ne comprend pas parce qu'il a manqué de contacts mais espérons qu'il aura au moins conscience des sentiments qui ont poussé Tom à réagir violemment.
    Bizzz - kty

  • Vie-amours-emmerdes-du14

    14/08/2012

    Tom t'a merder là

  • Tokar-Hotel

    20/02/2011

    C'était trop beau pour que ça dure, mais ça va s'arranger, hein ! é.è

    Au passage, attention à tes verbes ^^

  • chaos87th

    11/11/2010

    Il faut que Bill comprenne que Tom est jaloux.
    C'est une preuve qu'il tient à lui. Il ne veut pas que Eicca fasse du mal à son Billou, et que ce dernier ne s'en remette pas.

  • alkaulitz-yaoi

    20/06/2010

    j'espère ke sa va s'arrangé Tom faut t'excuser ! lol

  • alkaulitz-yaoi

    20/06/2010

    merde tout allait bien jusqu'a ce qu'un intru vienne lol

  • alkaulitz-yaoi

    20/06/2010

    c bien tout en douceur :)

  • Kinder-Schokaulitz

    16/06/2010

    loool le Finlandais c'est pas Lauri Ylönen XDDDD :p

  • aimer-a-en-mourir

    06/06/2010

    j'avais déjà lu

  • 1986phoenix

    06/06/2010

    c'est trop triste , mais bon, c'ets vrai que cela devais etre dur pour Tom. LEs pauvres, j'espere qu'ils vont vite ce réconsillier ! et franchement j'adore ta fics elle est vraiment belle ! bisous et bonne soirée !!!!

Report abuse